4 Conseils pour choisir son courtier en ligne

La bourse peut se révéler un investissement gagnant, encore faut-il en réussir la première étape décisive: le choix de son courtier en bourse. Ces dernières années nous avons connu une multiplication des produits financiers ainsi que des services disponibles pour les investisseurs. Ajoutez à cela un contexte toujours plus concurrentiel dans lequel banques et nouveaux courtiers en ligne se font la guerre, voici quelques conseils qui pourront se révéler très utiles.

Trouvez un courtier adapté à votre profil d’investisseur

Êtes vous débutant ? Pensez-vous que vous n’avez plus rien à apprendre ? Selon la réponse à ces questions vous ne vous dirigerez pas vers le même courtier. En effet certains sont volontairement axés pour les débutants avec des ressources pédagogiques et des tarifs très faibles pour les traders passant peu d’ordre ou sur des montants faibles. On pense par exemple à EasyBourse ou BourseDirect qui proposent de nombreuses ressources pédagogiques. Côté tarifs imbattables on pense notamment à Degiro.

A l’inverse des courtiers comme saxobanque ou interactive broker s’adressent à des traders actifs. Avec un deposit initial minimum demandé de plusieurs dizaines de milliers d’euros et des frais de courtage très importants pour les petits porteurs.

Renseignez-vous sur la qualité du service clients

Ce conseil fait parti de ceux que l’on écoute toujours que trop tard… alors ne faites pas l’impasse ! Écumez les avis clients. Outre la disponibilité cherchez aussi des avis positifs sur le niveau de service. Faire le choix de quelques dizaines d’euros d’économie sur vos frais de courtage au détriment d’un bon service clients est la meilleure façon de transformer votre expérience de courtage en cauchemar.

Faites attention aux frais cachés

Lorsqu’on débute on généralement du mal à être rentable. N’allez donc pas grignoter votre marge sur des frais de courtages non prévus. Faites attention aux frais cachés, certains courtiers facturent des frais de tenue de compte exorbitants ou encore des frais d’inactivité.

La plupart des courtiers en ligne ne facture pas de droit de garde ou de frais d’inactivité. Méfiez vous en particulier des offres proposées par votre banquier. Ce sont généralement les plus chères et pour un service bien moins intéressant que celui proposé par les courtiers en ligne.

Comparez les produits disponibles

Mieux vaut prévenir que guérir. Même si vous n’êtes pas intéressé immédiatement par tous les produits financiers, interrogez vous sur les possibilités. En effet les frais de transfert d’un compte-titres peuvent se révéler hors de prix. Regardez les fonds d’investissements disponibles ainsi que la présence des Futures, Warrants ou encore des trackers. Certains courtiers ne donnent pas accès aux marchés étrangers. Épluchez leurs offres et comparez de façon exhaustive.

Les émotions sont faites pour être partagées.

Laisser un commentaire