jardin paysager
jardin paysager

8 choses que vous ne saviez peut-être pas sur l’aménagement paysager  

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Immobilier

Lors d’un aménagement paysager, l’étape la plus importante consiste à réaliser un plan sur papier. L’élaboration d’un plan directeur vous permettra d’économiser du temps et de l’argent et aura plus de chances d’aboutir à une conception réussie. Un plan directeur est élaboré par le biais du « processus de conception » : une méthode étape par étape qui tient compte des conditions environnementales, de vos souhaits et des éléments et principes de conception. L’objectif est d’organiser les éléments naturels et artificiels de votre jardin pour en faire un paysage esthétiquement agréable, fonctionnel et écologiquement durable.

Dans cet article, nous allons dissiper tous ces doutes et bien d’autres encore afin que vous puissiez réaliser le jardin de vos rêves.

1- Tout n’est pas visible

Concevoir un jardin n’est pas facile. Lorsque vous planifiez l’espace dont vous disposez, vous devez essayer de ne pas exposer tous les éléments au premier coup d’œil. Le facteur « découverte » doit prévaloir dans la conception de tout espace paysager. Il ne faut pas faire un labyrinthe de haies, mais il est important de tenir compte des coins, des buissons, des haies ou de tout autre élément que vous pouvez utiliser pour créer des coins spéciaux qui ne sont pas visibles à première vue.

2- Définir les différents espaces

Vous disposez d’un espace destiné à votre jardin mais vous devez intégrer des éléments tels que la piscine, la salle à manger d’été, le barbecue, la cabane à outils, la niche du chien… Cela peut paraître exagéré mais ce qu’il faut bien comprendre, c’est qu’il est impossible d’assembler tous ces éléments pour tirer le meilleur parti du reste de l’espace et le rendre esthétiquement et fonctionnellement acceptable.

Il est important de définir les espaces que vous devez créer et travailler à partir de cette prémisse. Cette partie sera destinée au garage ? Eh bien, elle sera la plus éloignée de la maison, celle qui est la plus proche de la porte pour éviter que les véhicules ne traversent l’espace de loisirs. En outre, vous pouvez placer l’abri à outils à côté du garage et ainsi différencier clairement les espaces et leurs utilisations comme, par exemple, un aménagement pavé à Boisbriand au Québec.  

3- Placez des points d’intérêt

Tout aménagement de jardin doit avoir des points de convergence qui déterminent son style et améliorent l’aspect général. Pouvez-vous imaginer un jardin sans arbres, ni fontaines, avec toutes les plantes identiques, de même taille, de même couleur, etc. Il sera monotone et visuellement peu attrayant, il est donc essentiel de placer certains points qui focalisent l’attention quand on le regarde: un arbre qui crée de la hauteur, un coin d’arbustes fleuris, une sculpture, une rocaille… Quelque chose qui définit le caractère que vous voulez lui donner. Il n’est pas nécessaire d’avoir cinq ou dix points focaux pour avoir un jardin de caractère : leur nombre doit être défini par la taille du jardin.

4- Unifier les éléments qui composent l’espace paysage

Chaque partie du jardin doit être reliée au reste. Vous ne pouvez pas mettre toutes sortes d’éléments, chacun différent, pour le concevoir. Pensez comme un tout. Si vous utilisez une zone éloignée de la maison pour placer un barbecue, vous pouvez faire la transition du sol (pavage céramique-gazon-dallage) en utilisant du gravier pour créer un couloir dans l’herbe et placer des carreaux de céramique par-dessus pour créer un ensemble visuel des éléments que vous souhaitez unir. Vous pouvez également placer des pots avec des plantes dans une zone pavée pour adoucir le contraste entre la zone pavée et celle des plantes.

5- Adoucir les éléments pour améliorer l’ensemble

Pour adoucir certains des contours de la parcelle, vous pouvez utiliser des plantes vivaces qui adouciront visuellement ces zones. Si vous avez une zone anguleuse et inesthétique, plantez du gazon et il en arrondira les contours, rendant les angles moins dominants et unifiant le jardin.

Vous pouvez intégrer une piscine en jouant sur sa forme et son emplacement. Mais si elle est déjà construite, réalisez son intégration avec le pavage du périmètre de celle-ci.

Le pavage du périmètre de la piscine est essentiel pour la relier aux autres zones pavées. En outre, si vous ajoutez des haies ou des plantes de hauteur moyenne au périmètre de la piscine, vous obtiendrez un lien visuel avec la zone de plantation.

6- Concevez votre espace paysager en hauteur

Complétez les structures horizontales et verticales de votre jardin pour qu’il prenne de la dimension et ne soit pas visuellement monotone. Vous pouvez obtenir de la verticalité avec des arbres, des arbustes, des parterres surélevés, des pergolas, des statues… Introduisez des lignes hautes pour rompre la monotonie.

7- Générez de l’amplitude

Indépendamment de l’emplacement du terrain et de sa taille, si vous achetez une maison de ville neuve à vendre à Duvernay au Québec, essayez de rendre votre jardin aussi spacieux que possible. Personne ne veut passer l’après-midi dans un petit jardin encombré de choses.

La taille n’est pas importante, l’essentiel est qu’il ait l’air spacieux. Dans un grand jardin, vous pouvez placer davantage d’éléments, des chaises longues aux balançoires pour les enfants ou des douches. Dans un petit jardin, placez de petits éléments : ne placez pas un canapé à trois places si un joli fauteuil est mieux adapté, ne placez pas une grande fontaine à la place d’un petit bassin. Ne rompez pas le confort de votre jardin avec des éléments lourds qui encombrent l’espace.

8- Il doit transmettre des sensations

Chaque conception de jardin doit tenir compte de la manière d’obtenir différentes sensations dans celui-ci. La première est la maturité. Personne n’aime voir un jardin qui n’est pas très luxuriant, avec de jeunes arbres et aucun arbuste. Allez dans une jardinerie et achetez un arbre plus mature plutôt qu’un jeune arbre. Il en va de même pour les arbustes. N’achetez pas un semis ou un petit arbuste en pensant qu’il va pousser. Mettez des plantes matures et vous aurez un jardin prêt à être apprécié dès le début.

Ajoutez du mouvement avec de l’eau ou de la verdure. Installez une petite fontaine ou un mimosa, par exemple. Ceux-ci éviteront le sentiment d’être dans un jardin statique, car ils sont constamment en mouvement.

Vous pouvez aussi obtenir un aspect naturel en utilisant des plantes (beaucoup mais peu d’espèces) ainsi que des éléments tels que le bois et la pierre.