Les avantages de la gestion pilotée

On assiste depuis quelques années à la baisse du rendement des produits d’épargne. Les livrets réglementés rapportent désormais moins de 1% (le livret A rapporte actuellement 0,75%). Dans le même temps, des incertitudes pèsent sur l’immobilier. Après une hausse record des prix de l’immobilier (en particulier dans les grandes villes), les investisseurs craignent une stagnation du marché, voire un retournement des prix dans certaines localités. Aussi, les récentes mesures du gouvernement laissent entrevoir une hausse prochaine de la taxe foncière. Enfin, la fiscalité des loyers reste très lourde. Contrairement aux autres revenus du capital, les revenus locatifs ne bénéficient pas de la flat tax à 30% et ils peuvent être imposés à plus de 50 % !

Face à ce constat, les investisseurs sont nombreux à chercher des solutions d’investissement efficaces pour optimiser la performance de leurs placements. La gestion pilotée constitue une méthode d’investissement intéressante pour les épargnants n’ayant pas les compétences ni le temps pour optimiser l’allocation du capital et diversifier leurs patrimoines sur des actifs financiers rémunérateurs mais souvent mal compris, tels que les actions en bourse. Dans cet article nous faisons le point sur le fonctionnement et les avantages de l’assurance-vie la gestion pilotée. En fin d’article, nous présentons également un avis sur Yomoni et les autres services en ligne de gestion pilotée.

Le principe de la gestion pilotée.

La gestion pilotée, que l’on appelle également gestion déléguée ou gestion sous mandat, est un mode de gestion permettant de déléguer la gestion de son épargne à des professionnels de la gestion du patrimoine et de l’investissement. Au moment d’ouvrir l’assurance-vie en gestion pilotée et de confier tout ou partie de son patrimoine, la société de gestion évalue le profil et les objectifs de l’épargnant. Cela passe par un entretien et/ou une série de questions visant à mieux cerner les intentions du client vis-à-vis de ses placements.

En effet, les épargnants n’ont pas tous le même profil et certains épargnants ont des projets à moyen terme (l’achat d’une résidence secondaire par exemple), d’autres personnes ont des projets à plus long terme (constituer un complément de revenu pour la retraite). Souvent, un épargnant a plusieurs objectifs, il convient alors de définir une allocation cible répondant aux multiples ambitions du client. Une fois que le profil du client est défini, le gestionnaire prend en charge l’allocation personnalisée de son investissement.

De façon générale, le capital des clients investissant à court et moyen terme sera plutôt investi sur des placements à capital garanti tels que les fonds en euros (au sein d’un contrat d’assurance-vie). À l’inverse, pour les clients souhaitant investir à long terme et n’ayant pas d’aversion aux risques, le gestionnaire privilégiera les placements les plus rémunérateurs, en particulier les actions. Pour parvenir à l’allocation cible, le gestionnaire pondère les lignes du portefeuille entre les différentes classes d’actifs. Ainsi, le client n’a rien à faire, si ce n’est son versement sur l’assurance-vie. Tout est géré et piloté par le gestionnaire. Bien sûr, si l’épargnant modifie ses projets financiers, il est tout à faire possible pour ce dernier de contacter son gestionnaire et de modifier son profil d’allocation afin de coller au mieux à ses nouveaux objectifs.

À qui s’adresse la gestion déléguée ?

La gestion sous mandat intéressera tous les épargnants n’ayant ni le temps ni les aptitudes pour gérer par eux-mêmes leur épargne. Avec la gestion pilotée, le gestionnaire prend la main sur l’allocation du capital placé par l’épargnant et les arbitrages d’achat/vente des produits financiers. La gestion pilotée est idéale pour les personnes souhaitant déléguer la gestion de leur assurance-vie, mais c’est également possible sur le PEA (plan d’épargne en actions).

La gestion pilotée permet aux épargnants de diversifier leur épargne vers des classes d’actifs pour lesquels ils ne sont pas à l’aise : obligataire, matières premières et actions. De cette façon, l’investisseur accède aux produits les plus performants. Le client peut à sa guise épargner périodiquement une partie de ses revenus sur la gestion pilotée. La gestion pilotée se charge alors de collecter les versements et de les allouer vers les produits financiers adaptés au profil de l’épargnant. Cela en respectant une allocation cible personnalisée.

Que penser des gestions pilotées en ligne ?

De nouveaux services de gestion pilotée ont fait leur apparition sur internet ces dernières années. Yomoni, WeSave, Nalo, Linxea, etc. Ces nouveaux acteurs de la Fintech se démarquent avec des services pouvant être entièrement pilotés depuis une interface web. Ces services conviennent parfaitement aux personnes très à l’aise avec les nouvelles technologies et souhaitant pouvoir gérer leurs affaires financières via internet. Ceci dit, il est bien sûr toujours possible de contacter les gestionnaires par téléphone.

Un de leurs points forts réside dans les frais de gestion très faibles. Chez Yomoni, ils sont par exemple de seulement 0,7% par an sur l’encours sous gestion, ce qui est bien plus faible que dans une banque classique ou un conseiller en gestion de patrimoine (CGP). Du côté des produits financiers souscrits, ces sociétés de gestion privilégient les fonds d’investissement indiciels. Aussi appelés trackers (ou ETF), les fonds d’investissement indiciel constituent une alternative très populaire face aux fonds de gestion active. En particulier, les trackers présentent des frais de gestion très faibles et une performance en moyenne supérieure à celle des fonds de gestion active sur le long terme.

Les nouveaux acteurs de la gestion pilotée constituent donc une formidable opportunité pour tous les épargnants soucieux de faire fructifier efficacement leur épargne. Le ticket d’entrée pour investir en gestion pilotée est de seulement quelques centaines d’euros. Ce service n’est donc plus réservé aux gros patrimoines des banques privées.

Les émotions sont faites pour être partagées.

Laisser un commentaire