Quelles sont les caractéristiques d’un bon porte-bébé ?

Quand on est jeune parent et qu’on vient d’avoir son premier bébé, on a envie de s’occuper de lui au mieux. Le portage est alors essentiel pour rester au plus proche de son nourrisson et répondre à ses demandes. C’est pourquoi les mamans et les papas cherchent le meilleur porte-bébé possible. Mais c’est quoi un bon porte-bébé ? Et à quoi ça sert ?

Le portage : une nécessité

Contrairement aux autres mammifères, le bébé humain ne se développe pas complètement au sein du ventre de sa mère. Il faut attendre encore plusieurs mois avant qu’il ne sache marcher.

Par conséquent, il a un fort besoin de sécurité. Le portage répond à cette demande de protection, autant d’un point de vue physique qu’affectif.

Traditionnellement, les femmes ont toujours porté leur enfant de diverses manières, sur le ventre, sur le dos, sur la hanche, en l’emmaillotant dans un tissu. Aujourd’hui, nous savons les bénéfices qu’elles en tirent.

Le développement moteur et psycho-affectif s’améliore grandement avec le portage. La proximité et le contact peau à peau rendent la maman plus réactive. Le bébé se sent protégé : il dort mieux, pleure moins selon de nombreuses études dans le domaine de la puériculture. La position verticale est aussi un avantage pour diminuer les coliques.

Enfin, le parent porteur prend plus confiance en lui et se sent beaucoup plus compétent pour s’occuper de son enfant.

Le porte-bébé physiologique

Le premier critère à évaluer chez un porte-bébé est de savoir s’il est physiologique ou non. En effet, un porte-bébé physiologique ventral ou dorsal est indispensable pour le bon développement du bébé. Autrement, il existe des risques de dysplasie de la hanche à cause d’une mauvaise position.

En quoi consiste l’aspect physiologique ? Le bébé doit se retrouver dans une certaine position optimale : celle de la grenouille (c’est assez imagé pour que tout le monde comprenne). Les genoux doivent être repliés de manière à ce qu’ils se retrouvent plus haut que les cuisses. Le dos doit prendre une forme arrondie. La tête repose sur la poitrine de la mère.

Si le porte-bébé que vous choisissez n’est pas physiologique, bébé se retrouvera les jambes ballant dans une position plutôt inconfortable.

L’aspect pratique

Il faut ensuite vérifier que le système de sangles, harnais, clips et autres bandes velcro soit simple à utiliser. Normalement, vous devez pouvoir installer bébé contre vous en 30 secondes. S’il vous faut plusieurs minutes, c’est sans doute que le système n’a pas été bien conçu.

La répartition de la charge est également un point important. La plupart des porte-bébés sont conçus pour des enfants jusqu’à 3 ans. A cet âge-là, le bambin pèse bien souvent 15 à 20 kg. Il faut donc que le porte-bébé soit confortable pour vous aussi.

Les porte-bébés peuvent également disposer de poches pour les petits objets. Cela peut être utile quand vous vous promenez hors de la maison avec votre nouveau-né. Des accessoires comme le coussin rehausseur ou la capuche de pluie sont souvent proposés en supplément par les fabricants. Vous pouvez donc vous assurer à l’avance que vous ne manquerez de rien avec le modèle choisi.

Enfin, vous pouvez vérifier que le porte-bébé soit bien lavable en machine à 40°C. Cela semble peut-être un détail de prime abord, mais dans le feu de l’action, vous serez heureuse de ne pas devoir le laver à la main.

 

 

Les émotions sont faites pour être partagées.

Laisser un commentaire