Profiter d’une meilleure quiétude grâce au rideau phonique

La pollution sonore est désormais considérée comme un problème de santé publique. En effet, l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a tiré la sonnette d’alarme en 2018 en affirmant que le bruit présente « un risque environnemental majeur pour la santé physique et mentale ». Il est parfois jugé à l’origine des atteintes auditives, de perturbation de sommeil, de fatigue, de stress, de troubles cardio-vasculaires, de baisse des capacités d’apprentissage, etc. Il existe différentes solutions pour l’atténuer, parmi lesquelles le rideau anti-bruit.

Qu’est-ce qu’un rideau anti-bruit ?

Également appelé rideau isolant phonique ou simplement rideau phonique, le rideau anti-bruit est un dispositif qui est spécialement conçu pour réduire le bruit. En d’autres termes, il va limiter la propagation du son à l’intérieur d’un logement, d’un local commercial ou industriel. C’est pourquoi il est essentiellement placé au niveau des ouvertures afin d’atténuer les nuisances sonores provenant de l’extérieur. 

Il convient toutefois de faire la différence entre le rideau phonique et les parois isolantes. En effet, le premier tire son efficience de la superposition de plusieurs couches de tissus. Or, chacun de ces derniers possède des caractéristiques et des fonctions qui lui sont propres. Quant aux secondes, elles sont plus ou moins solidaires d’un mur support. Le rideau anti-bruit est fabriqué avec des matériaux qui absorbent aussi bien le son que le bruit, les échos ou encore les vibrations. On peut le comparer à une grosse éponge, à la différence qu’il absorbe les ondes sonores pour les convertir ensuite en énergie. Il faut souligner que le nombre de couches de tissus qui composent le rideau anti-bruit peut varier entre 3 et 7.

Quand utiliser un rideau phonique ? 

Il existe de nombreuses situations où l’utilisation d’un rideau phonique est indispensable. Il s’agit notamment :

  • D’un logement dont les fenêtres donnent sur une rue passante ;
  • D’un logement situé à proximité d’un marché, d’une gare, d’une station de métro ou d’un arrêt d’autobus ;
  • D’un logement situé non loin d’un chantier ;
  • D’un bureau où il est utile de compartimenter les espaces des collaborateurs ;
  • D’une usine ou d’un atelier où les nombreux passages ou encore les bruits des machines risquent de nuire à la tranquillité des autres employés ;
  • D’une salle de spectacle, d’une discothèque ou d’un karaoké où le bruit provenant de l’intérieur ne doit pas gêner le voisinage ;
  •  d’un restaurant ou d’un bar qui souhaite que ses clients ne soient pas dérangés par les bruits de la rue,
  • De la chambre d’un bébé afin de l’isoler du bruit provenant des autres chambres ;
  • Etc.

Il faut aussi noter qu’en-dehors de son rôle d’atténuateur de bruit, le rideau phonique a aussi un rôle esthétique à jouer ! C’est pourquoi il est important de bien choisir sa matière ainsi que sa couleur. De cette façon, il sera en totale harmonie avec la décoration de la pièce ! En outre, il est destiné à retenir les rayons du soleil et en même temps à préserver l’intimité du logement des regards extérieurs. De même, cet accessoire protège les occupants de la maison contre les fortes chaleurs de l’été. Enfin, il s’agit d’un outil efficace pour augmenter la performance acoustique d’un logement.

Les critères pour choisir un rideau acoustique

Tout d’abord, il faut savoir qu’il existe plusieurs types de son. En conséquence, chacun d’eux nécessite un traitement spécifique. 

Selon le type de bruit à couvrir

Il est vrai qu’il est plus difficile de couvrir un bruit aigu par rapport à un son lourd ou grave. Vous devez donc déterminer au préalable la source des nuisances sonores afin de pouvoir choisir le rideau phonique qui convient. Ainsi, un rideau anti-bruit composé de 3 couches permet de réduire le bruit de 7 décibels environ. Mais si vous optez pour un rideau acoustique de 5 à 7 couches, vous pouvez réduire de moitié, voire davantage, les sons les plus intenses. Ce qui représente une baisse d’environ 18 décibels

Selon le lieu d’entreposage

D’autre part, le lieu où le rideau phonique va être installé entre également en ligne de compte. Si le rideau acoustique est destiné à séparer 2 pièces, il faut que sa hauteur dépasse légèrement celle de la hauteur sous plafond. De cette façon, il y a un excédent de tissu qui va isoler le bruit adéquatement. Si le rideau est place sur une ouverture vitrée, il convient d’opter pour un modèle plus large par rapport à l’encadrement de la baie vitrée ou de la fenêtre. 

2

Les émotions sont faites pour être partagées.