Améliorer son organisation personnelle avec la liste des tâches

Courir après le temps est une sensation insupportable qui épuise le cerveau et à long terme le corps. Ne pas savoir par où commencer, être désordonné et en avoir trop dans la tête sont des cas de figure qui mènent parfois au burnout. La solution pour éviter cette situation extrême et améliorer son quotidien est de savoir s’organiser. La base de toute bonne méthode d’organisation personnelle passe par la réalisation d’une liste de choses à accomplir : la fameuse « to do list » comme disent les anglophones. Mais comme pour tout, il y a des clés à connaître afin de créer une liste de tâches efficace et surtout réalisable.

Libérer son cerveau

Pour apprendre comment faire une todo list, il convient en premier lieu d’écrire en vrac toutes les choses que l’on pense devoir faire. C’est une méthode imparable pour soulager son cerveau. En écrivant, on a déjà l’impression d’avoir fait un pas, on obtient la satisfaction d’avoir su verbaliser ce qu’il y a à accomplir et notre esprit se trouve apaisé de savoir que telle ou telle tâche n’aura pas été oubliée.

Rédiger une liste permet donc de libérer de l’espace de stockage cérébrale car notre cerveau est comme celui d’un ordinateur : il arrive que la capacité de mémoire soit atteinte et l’on vit alors en surchauffe.

Il est en outre recommandé de rédiger sa liste en plusieurs sections selon le type de tâches à réaliser. Une bonne idée de tri est de commencer par ce qui est le plus pénible à faire afin de s’en libérer rapidement.

A quel rythme faut-il établir une liste de tâches ? Il n’y a pas de réponse type à cette question et cela dépendra des objectifs de chacun. Pour commencer, il est cependant judicieux de travailler au jour le jour ou à l’horizon maximum d’une semaine. Au-delà, la perspective de devoir réaliser tant de choses sur une plus longue période peut vite devenir anxiogène. Il faut aussi penser que plus la liste va loin dans le temps, plus elle sera susceptible de varier et son efficacité en sera amoindrie.

Savoir prioriser

Une bonne liste de tâche permet également de se fixer des priorités. En écrivant tout ce que l’on doit faire, on réalise qu’il y a désormais des urgences et des actions qui peuvent attendre, voire même être annulées.

La rédaction de la liste va donc permettre de faire du tri dans ce que l’on croit indispensable de faire et qui finalement vous aurait pris inutilement du temps.

Pensez en outre à toujours prévoir une rubrique « dès que possible » qui sera comme une voie de délestage. Vous saurez que l’action doit être menée à bien mais sans pression. C’est un peu la colonne « pour mémoire » de votre liste où vous écrirez une tâche davantage pour ne pas avoir à l’oublier.

Dans le même esprit, prévoyez une colonne de choses à effectuer en priorité, sans cependant trop la charger. Si vous ne parvenez pas à alléger cette rubrique, il vous faudra alors réellement songer à demander de l’aide à un collègue de travail, à votre patron ou un membre de sa famille.

Si cette partie de votre Todo list est trop chargée, il est certainement temps de réaliser que vous ne savez pas déléguer et voulez peut-être trop en faire. Il vous faudra alors repenser toute votre organisation.

Les émotions sont faites pour être partagées.

Catégories Santé