Chauffage : des trucs pour faire des économies

Dans un logement les dépenses d’énergies peuvent vite représenter un budget important et plus particulièrement celles liées au chauffage. Le gaspillage énergétique est en outre devenu un vrai sujet de société afin de préserver au maximum les ressources naturelles et pour éviter le réchauffement climatique.  Les familles recherchent donc des moyens de réaliser des économies sur ce poste tant au niveau budgétaire qu’au niveau de la consommation, même si les deux sujets sont évidemment étroitement liés.

Apprendre à dépenser moins

La meilleure chose pour diminuer sa facture de chauffage est d’apprendre à dépenser moins et à donc modifier ses habitudes de vie. Il ne s’agit pas ici de rester dans une pièce à 10 degrés mais de réguler la température de son logement en fonction de son rythme de vie.

Ainsi, on ne vit pas toute la journée dans les mêmes pièces. Les chambres sont en général occupées uniquement la nuit et il est donc peu intéressant de les chauffer beaucoup durant la journée. Il en va d’ailleurs de même si vous partez travailler à l’extérieur durant la journée.

Opter pour la bonne température est désormais une solution facile à mettre en place car il est inutile de trop chauffer pour se sentir confortable dans une pièce. Pour ce faire, l’installation de thermomètres dans chaque pièce est une astuce simple qui a fait ses preuves. L’autre possibilité, si vous avez la chance de vivre dans une maison de construction récente ou d’investir dans un programme neuf tel que les maisons neuves à Mascouche, est d’installer un système de chauffage avec une programmation thermique et des thermostats intégrés sur chaque radiateur. Il existe même aujourd’hui des systèmes réglables à distance depuis son téléphone portable.

Aménager son logement

La première chose à faire, que ce soit dans des maisons de ville, un appartement ou une résidence à la campagne, est d’éviter absolument les entrées et sorties d’air qui refroidissent les pièces et laissent échapper l’air chaud. Il convient donc de vérifier qu’il n’existe pas de fissures et que toutes les portes et fenêtres sont étanches. Il sera parfois opportun d’y installer des joints adhésifs pour les calfeutrer davantage ou d’équiper les bas de portes de boudins ou réglettes.

L’isolation thermique peut en outre être complétée par l’installation de double vitrage mais il ne faudra pas non plus négliger la toiture et les murs. Il est en effet estimé que 25 à 30% de la chaleur s’évacue par le toit, et entre 20 à 25% par les murs. Pour la toiture, le grenier doit souvent être calfeutré par une couche de laine de verre supplémentaire ou par une isolation projetée.

Si l’installation d’un système de chauffage performant contribue à faire diminuer sa facture, le choix du bon combustible sera très important. Entre le chauffage électrique, au gaz, au fuel ou au bois il existe en effet des différences de prix notables qu’il est nécessaire d’étudier avant de se lancer dans des travaux d’équipement ou de rénovation.

Le marché de l’énergie étant en outre libre et il devient donc aussi essentiel de bien choisir son fournisseur d’accès car la libre concurrence a fait considérablement baisser les prix.

Les émotions sont faites pour être partagées.