fondations maisons
fondations maisons

Coffrage en béton : les règles de l’art     

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post category:Maison

Lorsque vous vous lancez dans la réalisation d’une dalle en béton, il est important de prendre en considération certains éléments spécifiques afin que votre dalle réponde à toutes les exigences que vous attendez d’elle.

L’une de ces exigences est le coffrage, qui n’est rien d’autre qu’un moule qui vous permet de délimiter un espace spécifique à remplir de béton qui prendra ensuite la forme souhaitée.

Ainsi, lorsque vous décoffrerez le béton, il ne sera pas déformé et sera prêt à être fini comme vous le souhaitez.

Conseils pour la réalisation de coffrage en béton

1- Avant un coffrage maison dans les Laurentides au Québec par exemple, réfléchissez au matériau à utiliser. Le bois que vous choisirez doit être droit et en bon état pour que le béton ne prenne pas une mauvaise forme. N’oubliez pas que le coffrage en béton est une sorte de moule, qui prendra la forme souhaitée, de sorte que tous les nœuds ou marques seront estampillés dans votre béton.

2- Pour décoffrer la dalle de béton, plusieurs produits de décoffrage sont à votre disposition pour faciliter ce travail.

3- Il est essentiel de bien renforcer le bois du coffrage afin de réaliser le moule. La procédure la plus courante consiste à installer des tiges d’acier dans le plancher. De cette façon, le poids du mélange lui-même ne fera pas céder le bois.

Cependant, il est important de savoir que lorsque deux pièces de bois se rejoignent en formant un angle, il est conseillé de renforcer cette union avec une bande de bois, de cette façon vous éviterez que votre coffrage ne se brise en formant des trous ou des fissures qui pourraient défigurer l’aspect final du béton.

4- Dès que le mélange de béton est coulé dans notre coffrage, veillez à lisser la surface, afin d’éviter la formation inutile de vides dans une dalle de plafond et une dalle de plancher.

5- Lors du décoffrage, il est important de ne pas ignorer ces conseils afin d’obtenir le résultat final souhaité.

– Vous pouvez incorporer un treillis dans le béton pour renforcer la structure que vous construisez. La maille joue un rôle structurel important car elle lie l’ensemble de l’assemblage. De même, lorsque le grillage n’est pas utilisé dans une chape, il peut provoquer des fissures dans le béton au fil du temps. Cependant, en fonction de la profondeur de la dalle, de sa fonction et autres facteurs, il sera déterminant de savoir si l’utilisation de lattes est nécessaire ou non. Toutefois, ce type d’élément ne doit pas interférer avec le processus de décapage.

– Si des lattes sont nécessaires, n’oubliez pas qu’elles doivent être correctement étayées. En d’autres termes, elles ne doivent pas reposer directement sur la surface du sol car elles cesseraient de remplir leur fonction et l’humidité du sol les endommagerait, faisant éclater la dalle de béton avec le temps. Veillez à ce que le béton soit complètement sec avant de retirer le coffrage.

Plus tard, lorsque les fondations de la maison seront terminées, il sera nécessaire de faire appel à des professionnels comme la compagnie de pavé uni à Boisbriand au Québec, par exemple, pour aménager votre extérieur avec des pavés.           

Étapes de la réalisation d’un coffrage de béton

Un coffrage consiste en un système de poutres en bois placées dans les deux sens pour donner la forme souhaitée à la dalle de béton. Voici étape par étape, comment réaliser un coffrage de béton.

– Nettoyez et nivelez le sol.

– Le sol doit être compacté si nécessaire, en particulier si la surface doit être enracinée.

– Placez les piquets sur lesquels les bandes de coffrage en bois seront placées plus tard.

– Utilisez un maillet approprié pour enfoncer les chevilles. Les maillets de 9 kilos sont trop lourds pour la plupart des gens ; un maillet de 3 kilos est une alternative plus confortable.

– Coupez les piquets suffisamment longs pour qu’ils soient bien enfoncés dans le sol. Assurez-vous que les pointes soient suffisamment aiguisées pour les enfoncer facilement.

– Vérifiez que le coffrage de la dalle de béton soit parfaitement aligné. Utilisez des équerres en coins pour vérifier qu’ils sont alignés à 90°. Plus le bois que vous utilisez pour le coffrage est droit, plus il sera facile de l’aligner.

– Faites les masters correspondants. En d’autres termes, il s’agit de lignes directrices que vous utilisez comme points de référence et qui vous aident à vous assurer que votre seuil présente le carrossage souhaité. C’est une excellente technique pour couler le mélange de béton de manière à ce que tout soit régulier.

– Pour réaliser la chape, vous la ferez avec le même béton, mais avec une consistance beaucoup plus sèche, pour qu’elle prenne plus vite et ne s’effrite pas. L’important est de trouver la hauteur requise au niveau du sol en utilisant des cordes d’un côté à l’autre pour avoir une référence. N’oubliez pas de soustraire l’épaisseur du sol fini, une fois que vous avez la hauteur et le niveau, vous allez créer des bandes parallèles avec du béton tous les mètres ou mètres et demi, selon la règle que vous allez utiliser. Une fois que ces maîtres sont de niveau et secs, le béton est à couler.

– En général, le dosage utilisé dans le mélange de béton pour les chapes peut être de 1-2-3. C’est-à-dire une part de ciment, deux parts de sable et trois parts de gravier. Vous ajouterez également l’eau correspondante. La résistance du béton varie en fonction de l’utilisation ou de la destination de la chape (trafic, poids, etc.).

– Versez le mélange de béton dans le coffrage et essayez de le répartir uniformément. Le mélange doit être d’une consistance appropriée pour qu’il roule lorsqu’on passe la chape de nivellement dessus.