social selling

Comment faire du social selling?

Le social selling consiste à vendre en utilisant les réseaux sociaux pour toucher des prospects et décrocher de nouveaux clients. Si Facebook et Instagram sont des canaux anciens et efficaces, la démarche B2B du social selling passe désormais essentiellement par le réseau LinkedIn qui constitue à ce jour la plus grande base de données professionnelles au monde. Devenue incontournable pour se forger un réseau de professionnels du même secteur d’activité que soi, le social selling obéit à des règles précises que nous vous expliquons ici.

Bien soigner son profil et le choix de ses contacts

Pour attirer des prospects, il convient en premier lieu de se créer un profile irréprochable afin qu’il attire les autres membres du réseau. Car le social selling ne connaît de succès que si l’on parvient à développer son propre maillage de contacts.

Un bon profil est celui qui saura vous présenter avec une phrase d’accroche courte mais efficace, donnant envie de visiter davantage votre présentation. L’idée est de mettre l’eau à la bouche de vos visiteurs en mentionnant ce que vous pouvez leur apporter sur une problématique donnée. Le bon profil sera celui mélangeant parcours personnel, storytelling et réponses aux questions les plus fréquentes que sont susceptibles de se poser vos prospects.

Le social selling en créant plus de liens directs avec le prospect permet de créer une connexion plus rapidement, de meilleure qualité et une relation de proximité que l’on ne parvient pas toujours à obtenir avec une prospection classique.

Être proactif et toujours signaler sa présence

Le but des réseaux sociaux est de pouvoir toucher un maximum de personnes avec une seule et même action. Mais pour cela il faut de la visibilité qui s’obtient en publiant du contenu.

Bien sûr il faudra que celui-ci soit intéressant pour les prospects B2B et vous devez donc sans cesse réfléchir à leur problématique pour leur donner une solution clé en mains. Peu importe le support utilisé, vidéo, texte, photos, tout est permis pourvu que cela soit pertinent envers votre cible.

L’idéal est de publier tous les jours afin que les algorithmes du réseau social reconnaissent votre présence et la signale à l’ensemble des utilisateurs de votre réseau. Mais une présence sur la toile peut aussi s’effectuer en réagissant au contenu des autres, qu’ils fassent ou non partie de votre réseau.

Commenter, donner son avis ou apporter une solution avec un retour d’expérience est quelque chose que les autres membres apprécient et ils se souviendront certainement du jour où en répondant à une question, vous avez indirectement réussi à solutionner leur problème.

Il ne faut donc pas hésiter à engager la conversation et proposer de la poursuivre en suggérant un rendez-vous ou un appel téléphonique en privé. Enfin, il faut passer du temps à prospecter, à faire de la veille pour découvrir de nouveaux profils intéressants, rechercher si ces personnes ont des relations communes avec vous car cela met incontestablement en confiance auprès de qui vous chercherez à entrer en contact.

Enfin, sur LinkedIn vous pouvez aussi solliciter des recommandations de la part des membres de votre réseau et cela ne peut se faire qu’en ayant préalablement acquis la confiance de ceux  dont vous solliciter leur précieuse recommandation.