De bonnes raisons de consommer local

Le locavorisme ou consommer local est un concept qui attire de plus en plus d’adeptes. Apparue il y a quelques années en Amérique, cette nouvelle tendance alimentaire consiste à acheter et à consommer des aliments issus uniquement de la production locale. Si de nombreux consommateurs ont adopté ce type de concept, c’est en raison des avantages qu’il apporte à la population locale, à l’environnement et aux producteurs de la région.

Consommer local pour le bien des agriculteurs et de la population locale

L’achat de produits alimentaires en circuit court n’est pas seulement bénéfique pour l’environnement. C’est aussi un bon moyen de soutenir les agriculteurs locaux. En achetant des légumes et de la viande de bœuf direct producteur, les consommateurs vont encourager les producteurs. Ce qui va favoriser le développement de leurs activités. Manger des produits locaux contribue également à l’amélioration de l’économie régionale. Cela permet, non seulement, de faire vivre les agriculteurs (en augmentant leur rémunération), mais aussi de pérenniser leur emploi. C’est d’ailleurs un moyen efficace de renforcer les liens entre les producteurs et les consommateurs.

Si de nombreuses personnes sont devenues accros au locavorisme (consommer local), c’est de même pour la saveur exceptionnelle des aliments. Comme il a été dit précédemment, la vente en circuit court des produits locaux préserve leur qualité et leur fraîcheur. En achetant des fruits et des légumes issus de la région, les consommateurs ont donc la garantie de manger des produits de haute qualité. On a également vu que la culture des produits locaux suit des normes gouvernementales rigoureuses afin de respecter l’écosystème. Sans fertilisants artificiels, les aliments sont 100 % naturels et biologiques. Ils permettent de rester en bonne santé et de diminuer les risques de maladies chroniques.

Participer à la protection de l’environnement

Comme il a été évoqué précédemment, consommer local est un mode d’alimentation qui consiste à consommer des produits alimentaires de la région. Rencontrant un certain succès, le locavorisme (consommer local) est en train de devenir la tendance alimentaire des Français. Aujourd’hui, de nombreux consommateurs souhaitent manger local et frais pour une raison précise : protéger l’environnement. Il faut savoir que la consommation locale rime avant tout avec « vente en circuit court ». Ce terme désigne le fait de réduire les intermédiaires entre le producteur et le consommateur. Cela permet, non seulement, de garder la fraîcheur des aliments, mais aussi de réduire le coût environnemental du transport des aliments. Ce qui va limiter l’émission de gaz à effet de serre.

Les produits alimentaires achetés en supermarché viennent généralement de loin. Certains ont même fait des milliers de kilomètres avant d’atterrir dans l’assiette. Contrairement à cela, les aliments locaux sont produits tout près des consommateurs. Pour qu’ils passent par le minimum d’intermédiaires possible, il est, en effet, important qu’ils soient cultivés et vendus dans un rayon de 250 km autour du lieu de production. La consommation locale est donc une solution de proximité qui convient aux consommateurs, aux producteurs et à l’environnement. Il faut d’ailleurs savoir que les produits locaux sont cultivés selon un mode de production raisonné et durable. Défendant tout usage de produits chimiques et d’OGM, cette culture respecte l’écosystème et la biodiversité.

Les émotions sont faites pour être partagées.