Enseigner le changement climatique en 2020

«La société est confrontée au plus grand défi mondial de notre temps.»

Cette citation de la militante Greta Thunberg a résonné dans le monde entier. Avec la hausse des températures, les fluctuations volatiles des conditions météorologiques et les énormes changements climatiques observés à travers la planète, comment réagissent nos enfants et nos écoles (et nos enseignants)?

La communauté scientifique – notamment les rapports du Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat – a averti que si les émissions de gaz à effet de serre continuent d’augmenter, la planète atteindra un point de non-retour. Le réchauffement climatique deviendra catastrophique et irréversible.

Greta Thunberg est la militante adolescente qui a été la cheville ouvrière des manifestations mondiales menées par les jeunes appelant les gouvernements à agir. Ces jeunes militants organisent des «grèves scolaires» pour le changement climatique – également connues sous le nom de «Vendredis pour l’avenir». Ils veulent un changement – une action immédiate pour aider à protéger notre planète et sauver leur avenir. 

Un tel dynamisme chez les si jeunes est incroyable, de plus ces jeunes montrent qu’ils peuvent mener leurs études à bien. Une éducation scientifique dont ils auront besoin pour faire une différence.

Ils se font entendre, non seulement auprès de nos principaux décideurs, mais aussi par les équipes éducatives dans les écoles. Nos jeunes ont soif des connaissances qui les aideront à changer le monde.

enseigner le changement climatique

Un rôle à jouer par les écoles et les enseignants

Il y a un nombre croissant d’enseignants, y compris moi-même, qui estiment qu’il est vital que nous inscrivions le changement climatique dans les programmes scolaires de tous les enfants, de la petite enfance à l’enseignement secondaire. Bien informer nos enfants sur le changement climatique, ainsi que sur leurs rôles et responsabilités, nous permet de montrer la voie du changement.

Gardien du climat est une plate-forme internet qui aident les enseignants à se former à l’éducation au changement climatique. Afin d’équiper les enfants pour qu’ils puissent affronter un avenir incertain sur notre planète qui se réchauffe. 

Les enseignants peuvent accéder aux ressources d’apprentissage pédagogiques des gardiens du climat. Pour les équiper de connaissances sur le changement climatique et l’environnement. On y retrouve des jeux et des videos pour permettre au plus grand nombre d’accrocher.

L’initiative fait partie de l’école du climat : les enseignants peuvent s’inscrire en ligne, pour davantage de contenu gratuit et de qualité sur les changements climatiques.

Changement climatique et programme

Des opportunités existent déjà pour enseigner le changement climatique. Le programme officiel comprend le changement climatique dans un certain nombre de matières (par exemple, la géographie comprend «l’étude du temps et du climat, et pourquoi ils varient d’un endroit à l’autre»). Cependant, la nouvelle génération d’enseignants estime que l’apprentissage sur le changement climatique doit être détaillé et intégré à toutes les étapes clés de manière transversale.

Des écoles travaillent sur le changement climatique depuis plusieurs années. S’engageant à améliorer le programme d’apprentissage sur le changement climatique, tout en examinant les actions possibles à l’école. L’apprentissage du changement climatique et la “citoyenneté du monde” sont désormais intégrés à tous les sujets de tous les groupes classes.

Même à la maternelle avec des élèves âgés de trois à six ans, il faut comprendre que ce sont des phénomènes assez importants. Pour les très jeunes enfants, il est important de veiller à ce que ce message soit traduit en mots et en actions auxquelles les élèves pourraient s’identifier.

Dans ma classe, nous avons créé un poster expliquant comment ils pourraient contribuer à abaisser la température mondiale. Certains enfants ont promis d’utiliser moins de ressources (comme l’eau et l’électricité), certains ont promis de marcher ou de faire du vélo pour se rendre à l’école et certains ont promis de planter des arbres.

Ces engagements sont nés après avoir entrepris un certain nombre d’enseignements simples pour débutants sur le changement climatique qui ont permis aux enfants d’acquérir une compréhension de base des concepts.

Les enseignants ne doivent pas travailler seuls, mais avec l’engagement de la direction. La hiérarchie du système scolaire a un rôle à jouer pour empêcher les enseignants de travailler de manière isolée.

Il y a aussi des critiques qui disent que parler aux jeunes enfants de la crise climatique pourrait nuire à leur bien-être et à leur santé mentale. Ces critiques sont contraires à mes observations. Dans ma classe, j’ai seulement vu des enfants devenir autonomes et désireux d’en apprendre davantage sur le problème et ce qu’ils peuvent faire. Nous veillons toujours à ce que le message soit positif et donne aux enfants un sentiment d’énergie.

Le changement climatique ne disparaît pas. Il ne sert à rien de continuer aveuglément à enseigner à nos enfants sans aborder le plus gros problème auquel ils seront confrontés au cours de leur vie. Sans donner aux élèves les connaissances et les compétences nécessaires pour opérer des changements, comment pouvons-nous dire que nous les préparons à un avenir meilleur et une révolution verte ?

Les émotions sont faites pour être partagées.

Catégories Culture