maison bi-generationnelle

Maison bi-génération: ce que vous devez savoir avant de débuter votre projet

Pouvoir vivre avec un parent plus âgé est une solution innovante pour ne pas laisser ses ainés de côté et maintenir des liens familiaux forts entre les différentes générations. Cela nécessite toutefois une organisation de vie particulière et un aménagement spécifique de son lieu de vie. Le Canada est un pays précurseur dans ce type d’habitat avec l’invention de la maison bi-génération ou également appelée inter générationnelle. Créer un tel projet est un pari ambitieux qui nécessite non seulement de l’organisation mais aussi de bien peser le pour et le contre.

Les étapes vers un projet de maison bi-génération

Deux possibilités s’offrent à vous: soit vous décidez de faire construire votre maison, soit vous aménagez votre logement actuel pour accueillir un ou des parents.

En tout état de cause, il vous faudra recourir aux conseils d’un architecte pour établir les plans et déposer le permis vous autorisant à réaliser les travaux. Depuis 1998, ce sont en effet les municipalités qui autorisent la transformation d’une maison en unité bi-génération.

Il vous faut aussi vous rapprocher de la ville car il faut savoir qu’à peu près 65 % des municipalités disposent d’un règlement de zonage où est permis la construction de ces édifices et même si cela est assez rare il arrive aussi que les maisons bi-génération y soient interdites.

Réfléchissez ensuite à vos besoins et à ceux de vos proches en termes d’espace: souhaitez-vous par exemple prendre tous vos repas en commun avec une seule cuisine ou bien laisser votre parent autonome avec sa propre cuisine. Pensez à bien délimiter les zones de vie commune et les espaces privés. 

Sur le plan pratique, évitez les pentes, les escaliers et dans les salles d’eau, privilégiez une douche à l’italienne plutôt qu’une baignoire. De même pour l’éclairage, il serait judicieux de prévoir des éclairages à détecteur de mouvement plutôt que des interrupteurs. Cela peut éviter des chutes si la personne a tendance à se lever en pleine nuit par exemple.

Pensez enfin à l’aménagement des extérieurs et du jardin grâce à un professionnel exerçant à proximité de votre projet comme par exemple un paysagiste à Laval. Il saura vous conseiller dans l’aménagement de plusieurs zones pour que chacun puisse profiter des espaces extérieurs en toute intimité avec là aussi, des espaces communs pour y partager certains moments.

Les avantages et inconvénients de la maison bi-génération

Comme tout concept innovant, il y a des points négatifs et positifs à prendre en considération avant de se lancer dans un tel projet. Si vous ne supportez pas la promiscuité ou de voir vos parents régulièrement, alors ce type de maison n’est clairement pas pour vous.

Recherchez aussi des projets de maison bi-génération à vendre afin de les étudier ou même de les visiter pour mieux vous projeter dans votre futur mode de vie.

Sur le plan financier, l’investissement est plus lourd qu’une maison unifamiliale maisil faut savoir que le prix de revente est en principe de 15 % plus cher. Le marché des potentiels acheteurs est toutefois plus limité de telle sorte qu’il ne faudra pas être pressé de revendre car cela peut donc prendre plus de temps.