4 éléments essentiels pour aménager un jardin zen

L’esprit zen venant du japon est une manière de penser, d’organiser sa vie et donc également son lieu de vie. On dit souvent qu’une décoration zen est minimaliste, sans fioriture et d’une sobriété absolue. Cette manière d’envisager son intérieur se retrouve bien évidemment aussi dans l’art du jardin. On a tous en tête des images de jardins japonais où le minéral est autant présent que le végétal avec des arbres extrêmement bien taillés, peu de fleurs et des dessins géométriques formés par des pierres. Si cet état d’esprit zen vous attire et que vous souhaitez l’implanter dans votre propre jardin, voici les quatre éléments indispensables que l’on devra y trouver.

L’eau et les pas japonais

Faisant appel aux éléments énergétiques que sont l’eau et le minéral, le principe du jardin japonais repose sur la présence incontournable de l’eau. Symbole de fluidité et de pureté peut prendre plusieurs formes : statique ou courante.

Si vous avez un projet résidentiel à Cowansville, vous pourrez donc créer un jardin japonais avec un bassin ou une fontaine. Le bassin en pierre est en effet un grand classique et l’on y installe en général des nénuphars ou autres plantes d’eau ainsi que des poissons japonais bicolores.

L’eau peut aussi être courante avec une mini cascade ou un rideau d’eau très décoratif et qui peut aussi servir à délimiter deux parties différentes au sein du jardin.

L’idéal est de coupler ce bassin avec une fontaine se déversant à l’intérieur pour créer une sonorité apaisante et rafraichissante. Le propre du jardin zen est en effet d’être ombragé, avec une lumière tamisée et une atmosphère procurant une sensation de fraîcheur.

Si votre choix d’investissement immobilier se porte sur une maison de ville neuve à vendre à Duvernay, il ne faut pas hésiter à solliciter du promoteur l’aménagement d’un jardin zen qui finalement ne demande pas tant de travaux et qui ne nécessite pas des années avant que la végétation ne pousse.

Vous pourrez en outre y installer facilement des pas japonais afin de former un chemin de pierre pour aller par exemple de l’entrée du jardin à la maison ou à une zone de relaxation. Les pas japonais peuvent aussi servir à enjamber des zones d’eau de manière esthétique.

Choisir ses plantes et ses pierres

Le jardin zen comme le jardin anglais ou à la française obéit aussi à des règles concernant le choix des végétaux. Idéalement, il convient d’opérer un mélange entre arbustes et fleurs même si le jardin zen  est assez peu coloré et essentiellement dans les tons de vert et de gris.

L’amélanchier qui est un arbuste de bonne taille présente l’avantage d’être bien feuillu toute l’année et de fleurir au printemps avec de magnifiques fleurs blanches. A l’automne son feuillage se transforme en couleurs flamboyantes et c’est pour cette raison que l’on en trouve beaucoup dans les parcs et jardins au Japon.

Pour les fleurs, il est fréquent de rencontrer des pivoines qui symbolisent aussi la prospérité ainsi que des iris dont les teintes bleutées, roses ou blanches apporteront élégance et simplicité à votre jardin.

Enfin, il n’y a pas de jardin zen sans une zone de pierres ou de sable. Les pierres sont généralement des galets de taille moyenne agencés les uns à côté des autres, formant parfois des dessins tout comme le sable ou de fins graviers qui sont ratissés pour dessiner des arabesques.

Les émotions sont faites pour être partagées.