Découvrir 3 sites captivants en Bolivie

Ancien grand État de l’Amérique précolombienne, la Bolivie est une destination de rêve pour se dépayser. En effet, ce pays abrite plusieurs sites touristiques à couper le souffle. Toutefois, faire les choix entre les adresses à voir et à oublier lors du séjour est parfois un vrai dilemme. Ainsi, pour aider les globe-trotters voici trois lieux à ne surtout pas rater dans cette contrée.

La ville de La Paz, la capitale animée de la Bolivie

La Paz est sans doute une des adresses immanquables de la Bolivie. Cette ville envoûtante mais animée est la plus haute capitale du monde. Elle est située à 68 km du célèbre lac Titicaca, à l’ouest de la contrée. En séjournant dans cette municipalité, les vacanciers peuvent se promener à la Plaza San Francisco. Ce lieu est considéré comme le cœur de cette localité. Il est l’endroit idéal pour découvrir le quotidien des Boliviens et de s’imprégner de l’ambiance locale.

Les estivants ont également la possibilité de se balader au marché des sorcières. Ce site est connu pour ses stands proposant divers articles étranges, dont des fœtus de lamas momifiés. En outre, une escapade à La Paz est une occasion d’admirer un match de cholitas au Centro Multifuncional del Alto. Il s’agit d’un combat entre des femmes vêtues de tenues traditionnelles.

Le salar d’Uyuni, un lieu paisible et captivant de la Bolivie

Le salar d’Uyuni est un des hauts lieux touristiques de la Bolivie. Cet endroit, couvrant une surface d’environ 10 582 km², est le plus grand désert de sel de toute la planète. Il est localisé dans le sud-ouest de la contrée. Malgré son climat, cette zone abrite de nombreux animaux comme l’ouette des Andes et la vigogne. Il est prisé des routards désirant prendre des photos remarquables lors de leur voyage.

En explorant ce site pendant leur circuit, les touristes peuvent admirer l’Incahuasi. Cette masse de terre est une adresse immanquable pour les vacanciers qui visitent ce salar. Elle est réputée pour se transformer en une île durant la saison des pluies. Elle est recouverte de cactus candélabres âgés d’environ 1 200 ans. Mis à part cela, les estivants ont la possibilité de dormir dans des établissements insolites. Il s’agit des fameux hôtels de sel du salar d’Uyuni.

Le parc national de Sajama, un joyau touristique de la Bolivie

Sajama est un des parcs nationaux qui valent le détour dans cette contrée d’Amérique latine. Cette réserve de 1 002 km² se trouve dans le nord-est du département d’Oruro. Elle fut fondée en 1939 ce qui fait de ce site la plus ancienne zone protégée du pays. Elle doit son nom au Nevado Sajama, un magnifique volcan qui peut être uniquement gravi pendant la saison touristique.

En s’aventurant dans ce havre de paix, les passionnés d’ornithologie peuvent étudier plusieurs oiseaux. Sur les 71 espèces répertoriées dans cette localité, on peut noter la parina grande et le nandou de Darwin. Les globe-trotters ont également la chance d’observer 27 spécimens de mammifères, dont le taruca. En outre, une échappée dans ce parc est une opportunité de se détendre dans les eaux thermales de Kasilia. Cette source chaude, située près du village de Sajama, aide à traiter diverses affections.

Les émotions sont faites pour être partagées.

Catégories Voyages