Interview avec Alex de la boutique Steampunk Avenue

– Bonjour, pouvez-vous vous présenter ?

Bonjour, je suis Alex, j’ai 38 ans, et je suis le webmaster de steampunkavenue.com, un site dédié à la culture steampunk. Dans la vraie vie (celle ou je suis payé ^^), je suis chercheur.

– Pourquoi avez-vous créer votre site internet ?

Cela fait longtemps que l’entrepreneuriat me tente. J’aime aussi le steampunk et écrire des articles. Un jour, l’occasion de combiner les 3 s’est présentée, et j’ai créé le site, qui est donc un blog sur le steampunk, avec une e-boutique associée.

– Pouvez-vous nous faire un historique de l’aventure de votre site comment a t’elle commencé ?

Depuis longtemps, ma compagne crée des bijoux, mais jusqu’à peu cela restait un loisir. Un jour, un ami qui tient une boutique de jeux de rôle lui a demandé de lui faire des bijoux avec des dés pour sa boutique. Cela a été l’élément déclencheur pour tenter de créer une véritable activité professionnelle centrée autour de ça. La thématique des bijoux dés étant quand même un peu restrictive, on a réfléchi à étendre la création de bijoux à une autre thématique. Il fallait que cette thématique corresponde aux goûts de ma compagne (afin qu’elle soit inspirée), mais aussi qu’elle ne soit pas trop concurrentielle (afin qu’on puisse faire notre place). Après un peu de réflexion, l’idée de se lancer dans la création de bijoux steampunk était née.

– D’où vient le nom du site ?

Je voulais un nom qui soit facile à retenir, en anglais comme en français. Il fallait que le nom du site contienne le mot steampunk également. Après avoir bien réfléchi, j’ai pensé à Steampunk Avenue, et cela m’a beaucoup plu.

– D’où-vous est venue l’idée ?

Comme je l’ai dis un peu plus tôt, l’idée était de trouver une thématique qui ne soit pas trop concurrentielle. Le déclic est arrivé en regardant un peu ce qui se faisait dans les différents styles de bijoux. La thématique des bijoux fantaisie est ultra concurrentielle, pareil pour les bijoux dragons ou elfiques. Il y a également beaucoup de créatrices de bijoux steampunk, mais à un niveau beaucoup plus amateur. Et comme c’est un style que ma compagne adore… on a pensé que cela valait le coup de se lancer dans l’aventure.

– Une réalisation récente qui vous rend particulièrement fier ?

Je suis très fier de notre article sur l’histoire des lunettes de soleil au 19e siècle. Les lunettes steampunk font partie des accessoires les plus emblématiques du steampunk. Et le steampunk s’inspire fortement de la mode du XIXe siècle. L’idée de l’article était de voir si les lunettes steampunk que l’on peut trouver sur le marché s’inspirent réellement de la mode du XIXe siècle. J’ai écris cet article comme j’écris des articles de recherche. Il est extrêmement documenté, et croyez moi ce ne fut pas facile car on trouve assez peu d’infos fiables sur le sujet. Cela m’a demandé énormément de travail, mais je suis très fier du résultat final. C’est d’ailleurs cet article qui m’a motivé à commencer à traduire le site en anglais.

– Pensez-vous faire évoluer votre site ?

Le site évolue régulièrement, avec évidemment des nouveaux articles, mais à plus long terme, j’envisage de le passer complètement en multilingue (français/anglais). L’option est déjà en place, et certains articles phares sont déjà disponibles dans les 2 langues. Mais à terme j’aimerais aller beaucoup plus loin et traduire l’ensemble du site, y compris la partie e-commerce.

– A qui votre site est-il destiné ?

Principalement aux amateurs de steampunk.

– Depuis combien de temps votre site internet est-il en ligne ?

1 an à peine. Le site est en ligne depuis le mois de novembre 2016.

– Qu’est-ce qui vous démarque de la concurrence ?

En ce qui concerne la partie boutique, nous avons 3 types de concurrents. Tout d’abord, il y a de nombreuses créatrices de bijoux amatrices, qui vendent leurs créations sur des plateformes type alittlemarket (qui vient de fermer) ou etsy. On se démarque en ayant un site dédié, plus pro, qui nous démarque de la masse. Il y a aussi des e-boutiques spécialisées dans le steampunk, mais elles proposent essentiellement des vêtements ou des accessoires qui ne sont pas fait-mains. On se démarque en proposant, entre autres, des bijoux de créateurs, qu’on ne trouve pas ailleurs. Enfin, nous avons un 3e type de concurrents: les dropshippers. Ce sont des gens qui ne connaissent rien au steampunk et qui tentent de percer sur la niche. On se démarque en proposant des meilleurs produits, un service largement supérieur (livraison 48h vs 6 semaines), et bien sur une vraie crédibilité dans la communauté steampunk. Nous sommes des passionnés, il suffit de lire notre blog pour s’en rendre compte.

– Pouvez-vous nous donner quelques statistiques sur son trafic ?

En temps normal, nous avons entre 30 et 40 visiteurs uniques / jour. ça peut monter beaucoup plus haut lorsque nous publions un article et qu’on le partage sur les réseaux sociaux. C’est un trafic très très modeste, mais j’ai bon espoir que cela évolue positivement avec le temps.

Combien de personnes travaillent sur ce site ?

2 ! Ma compagne fait les bijoux et gère la boutique, et je m’occupe du site à proprement parler (rédaction, graphisme, structuration du site, référencement).

– D’où proviennent majoritairement les visiteurs ?

Du référencement naturel. Lorsque je publie des nouveaux articles, je les partage sur des groupes Facebook, ce qui nous amène pas mal de visiteurs, mais cela reste très ponctuel.

– Quelles sont les nouveautés à venir ?

Nous venons d’acquérir un graveur laser, donc bientôt de nouvelles créations réalisées à l’aide de cette technologie feront leur apparition sur le site.

– Votre site cible les particuliers ou bien les professionnels ?

Les lecteurs du blog tout comme nos clients sont des particuliers.

– Quels sont vos objectifs ?

En ce qui concerne notre blog, j’aimerais qu’il se démarque vraiment de la concurrence, en proposant des articles de grande qualité, qui traitent les sujets en profondeur ou avec un angle original. Ce changement de ligne éditoriale a commencé avec notre article sur les lunettes steampunk, et cela a continué par la suite. Les articles sont du coup moins fréquents, mais c’est gratifiant d’avoir un contenu vraiment original, qu’on ne trouve nul part ailleurs. En ce qui concerne le site en général et la boutique, l’objectif est bien évidement d’augmenter le trafic afin de rendre le projet viable financièrement.

– Dans quelle direction pensez-vous que votre site pourrait s’orienter dans les prochaines années ?

Dans quelques années, j’aimerais que le site soit complètement traduit en anglais pour qu’il puisse rayonner dans toute l’Europe.

– Avez-vous quelque chose à rajouter ?

Merci pour cette interview ! C’est un format original pour communiquer sur son site, et ce fut agréable puisque je n’ai pas vu le temps passer.

 

Site : https://steampunkavenue.com

Les émotions sont faites pour être partagées.

Laisser un commentaire