Trottinette électrique : Les 3 nouvelles règles pour restaurer la tranquillité

trottinette-electrique

Le code de la route sera officiellement modifié et met en place de nouvelles règles pour l’utilisation des trottinettes électriques à la suite de centaines d’incidents impliquant des véhicules, dont plusieurs morts.

Les nouvelles règles pour la trottinette électrique

À partir de samedi 26 octobre 2019, les utilisateurs devront avoir au moins 12 ans, il sera strictement interdire de conduire sur le trottoir et il faudra être porter un équipement « rétro-réfléchissant » comme un gilet ou un brassard fluo, de jour comme de nuit.

Le port du casque, lui, est obligatoire hors agglomération, ce qui n’est donc pas le cas à Paris, où il est néanmoins « fortement conseillé ». 

Parmi les autres règles de conduite en vigueur,citons : 

  • Il est interdit de circuler sur le trottoir sauf dans les zones désignées, puis à la vitesse de marche uniquement.
  • Un seul pilote sera autorisé par appareil, et aucune utilisation de téléphone mobile ne sera autorisée
  • Les utilisateurs ne peuvent pas aller à l’encontre du flux de trafic et doivent utiliser des pistes cyclables si disponibles.
  • Les utilisateurs ne seront pas autorisés à porter des écouteurs sur leur trottinette
  • La vitesse maximale des trottinettes électrique est limitée à 25 km / h.
  • Les utilisateurs circulant sur les routes plus rapides autorisées doivent porter un casque et des vêtements très visibles.
  • Les engins seront complètement interdits sur les routes de campagne

Une amende de 35 euros est prévue pour tout conducteur qui ne respecterait pas les règles de circulation, y compris si deux personnes sont présentes sur l’engin, ou que le conducteur porte des écouteurs. Elle passe à 135 euros si l’usager roule sur le trottoir et 1500 euros pour un excès de vitesse. 

Le week-end dernier, un homme de 25 ans a été tué et une jeune femme grièvement blessée après que la trottinette qu’ils conduisaient a été heurté par une voiture dans la ville de Bordeaux, dans le sud-ouest du pays.

Au moins cinq autres décès de trottinettes ont été rapportés, notamment dans la capitale parisienne et sa banlieue et dans la ville de Reims.

L’achat d’une trottinette ou utilisation en libre service ?

Le libre service

Les trottinettes en libre-service sont présentes en France (Paris) depuis Juin 2018.

Cela a un certain coût, puisque en moyenne pour utiliser un engin en libre service, il faudra débourser 1 € pour la débloquer quelque soit la durée de l’utilisation puis 10 à 15 centimes par minutes. Pour des très petits trajets, ça devient très cher.

On notera qu’il faut posséder sur son téléphone l’application de la marque. De plus, il n’y a pas qu’une entreprise de libre service mais plus de 6 différentes en France ce qui inclut qu’il faudrait posséder toutes les applications pour avoir la chance de trouver une trottinette près de soi.

L’achat d’un modèle électrique

Donc l’achat d’une trottinette électrique est-elle plus rentable ? La réponse dépend de votre dégrée d’utilisation. Si vous utilisez une trottinette électrique plusieurs fois par semaine pendant une longue durée – pour faire des trajets pour aller au travail par exemple.

Cela sera nettement plus rentable d’investir dans une trottinette de type Xiaomi M365 ou Ninebot ES2 (modèles de référence). A l’inverse, si vous utilisez occasionnellement une trottinette, inutile de débourser plusieurs centaines d’euros pour en acheter une et mieux vaut utiliser les trottinettes en libre-service autour de vous.

Enfin si vous en avez autour dans votre ville, sinon la question ne se pose pas !

Pour finir, on espère que les trottinettes vont perdurer dans le temps, malgré que les règles de conduite deviennent de plus en plus stricte, car au final c’est quand même très pratique et écologique. 

Eric despierre de trotti-electrique.com

 

Les vélos électriques sont-ils bons pour l’exercice ?

Les émotions sont faites pour être partagées.

Catégories Médias

Laisser un commentaire