Les tâches d’un architecte au quotidien

L’architecture est l’une des carrières les plus classiques et les plus reconnues avec d’autres comme l’ingénierie ou la médecine, mais la vérité est que de nombreux jeunes qui se préparent à étudier cette carrière ne savent pas ce que fait un architecte. Nous allons décrire les tâches que ce professionnel peut effectuer et le domaine dans lequel il travaille.

Tâches que peut accomplir un architecte

L’architecte est l’un des professionnels les plus complets. Il doit tout connaître, de la conception au calcul, en passant par l’art, l’histoire, la technologie et les logiciels de dernière génération pour l’exercice de sa gestion.

L’architecte est un concepteur d’espace

La fonction première de l’architecte est de concevoir les espaces, non seulement intérieurs mais aussi extérieurs, dans lesquels les gens vivent afin de leur apporter qualité, confort et de générer un bon déroulement de leurs activités quotidiennes.

Ce professionnel, comme cet architecte à Lyon, dans sa branche la plus classique, conçoit les habitations, les dimensions intérieures de leurs pièces, la manière dont elles interagissent entre elles et les relations avec les éléments extérieurs, tels que les habitations voisines, la géographie environnante, le comportement de la lumière du soleil, etc.

De même, l’architecte conçoit toutes sortes de bâtiments, tant résidentiels que tertiaires, tels que des hôpitaux, des immeubles de bureaux, des centres culturels, des musées, etc., en élaborant le programme idéal pour chacune de ces fonctions. Pour cela, il doit identifier et étudier les besoins primaires afin de réaliser le meilleur projet qui puisse répondre à ces besoins.

L’architecte récupère, revitalise et revalorise les espaces existants

Le travail de l’architecte ne part pas seulement de zéro, c’est-à-dire qu’il conçoit à partir d’un besoin en tenant compte des usages et de l’implantation. Ce professionnel récupère également des constructions ou des espaces existants afin de les revitaliser et de leur donner une nouvelle valeur.

L’architecte doit étudier la zone à revitaliser, en étudiant l’environnement, les usages et les besoins de la communauté. Il concevra ensuite une solution pour récupérer cet espace et ses fonctions. Dans la plupart des cas, il devra maintenir ce qui existe déjà, notamment dans le cas des bâtiments historiques, tout en leur donnant une nouvelle fonction ou en améliorant celle existante.

L’architecte gère et traite les permis de construire et de régularisation

Dans de nombreuses occasions, l’architecte n’aura pas à concevoir ou à revitaliser des espaces, mais devra se charger de l’instruction des permis de construire, de la régularisation, de l’extension, etc., en d’autres termes, de tout permis de construire qui nécessite une procédure correcte pour son développement.

En général, ce type de procédure est effectué par l’organisme de base local, qui peut être une municipalité ou l’administration locale selon le pays où vous vous trouvez. Pour les régularisations ultérieures, qu’il s’agisse de logements, d’aménagements urbains ou d’équipements de toute nature, des plans spécifiques au projet sont généralement requis. Ceux-ci doivent être présentés dans un format établi, accompagnés d’un rapport technique et des spécifications correspondantes sur la manière dont les travaux ont été réalisés.

L’architecte réalise des études sur les projets et leur impact social

Ce professionnel peut réaliser des études sur la qualité de l’habitabilité d’une région ou d’un secteur spécifique de la ville. Ces études ont pour but d’évaluer si le projet est durable et soutenable, tant sur le plan économique qu’écologique et si la finalité à laquelle il est destiné est en accord avec les intentions et l’impact social du projet.

L’architecte peut réaliser l’ensemble de la documentation technique d’un projet

Dans certaines occasions, sinon les plus nombreuses, l’architecte ne concevra pas complètement le projet, mais sera chargé de documenter les informations, de dessiner en détail les projets de l’architecte en chef, de mettre sur le plan toutes les informations nécessaires à la réalisation du projet.

L’architecte conçoit le bon fonctionnement d’un projet

En plus du premier point, l’architecte est formé pour dimensionner les structures et les installations, il est donc de son entière compétence de maximiser les ressources en termes de meilleures performances de la technologie tectonique. Il va sans dire que les calculs doivent parfois être vérifiés par un ingénieur en calcul.

Donner une estimation des coûts

L’instabilité actuelle des prix, les différentes manières de réaliser un projet et les différents matériaux disponibles rendent ce processus ardu.

En tenant compte de ce processus, l’architecte doit rechercher une option qui s’adapte au projet et répond aux exigences/besoins du client.

Leadership et gestion d’équipes interdisciplinaires

Le travail collectif nécessite la gestion et l’organisation du temps, des personnes, des matériaux et des ressources. Disposer de compétences non techniques et d’une perspective sur la planification du projet est essentiel pour la réussite du projet.

Activités associées

L’architecte peut remplir les fonctions de supervision, de gestion de la construction, d’inspecteur de la construction, ainsi qu’effectuer des évaluations pour une estimation économique correcte d’un bien. Il peut générer des interdictions ou des servitudes d’une propriété sur une autre.

 

Les émotions sont faites pour être partagées.